Conservatoire de la Résistance
et de la Déportation des Deux-Sèvres  
 

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

                                                        LAGEON, 4 octobre 2020

 

Comme chaque 1er dimanche d’octobre depuis l’inauguration du Mémorial de Lageon érigé par les déportés survivants du Nord Deux-Sèvres en hommage à leurs compagnons résistants morts en déportation des arrondissements de Bressuire et de Parthenay, la cérémonie commémorant son 72ème anniversaire s’est déroulée le 4 octobre 2020 à 11h00 sans aucune invitation.

Cette manifestation mémorielle autorisée par le Préfet des Deux-Sèvres en ces temps de pandémie est organisée de manière à respecter les gestes barrières et à espacer les porte-drapeaux limités en nombre et en imposant le port du masque. Emmanuel Aubry préfet des Deux-Sèvres, Delphine Batho, députée, Gilbert Favreau sénateur, Béatrice Largeau Conseillère Départementale, Jean-Yann Martineau maire de Lageon, Patrick Chatelus Commandant de l'ENSOA, commandant la base de défense de Poitiers-Saint-Maixent et délégué militaire des Deux Sèvres sont présents. Un piquet d'honneur de l'École Nationale des Sous officiers d'Active de Saint Maixent rappelle l'engagement de ces combattants. 30 porte-drapeaux sont positionnés de part et d’autre du Mémorial dont Bernard Audusseau, président de l’Union Départementale des Anciens Combattants et Victimes de Guerre des Deux-Sèvres. Michel Dabin en est le maître de cérémonie. Les autorités civiles et militaires, les membres du Conseil Municipal de Lageon, les élus, les présidents des associations combattantes, patriotiques et de mémoire, les familles des résistants et déportés, les enseignants et le public composent l’assistance. Les élèves du SIVU (Syndicat intercommunal à vocation unique) l’Ajonc et le Roseau lisent des poèmes sur la Liberté. Puis Laurent Jouffrault, administrateur du Conservatoire de la Résistance & de la Déportation des Deux-Sèvres et des régions limitrophes (CRD79) évoque le souvenir de son grand-père le Général Paul Jouffrault, et de son père le Lieutenant Colonel Frédéric Jouffrault.
 C’est dans un silence empreint d’émotion et de respect que l’assistance écoute attentivement ce poignant témoignage. Puis Dominique Boutin-Garcia interprète le Chant des partisans en hommage à tous ces héros courageux, martyrs de la résistance. Ensuite Jean-Yann Martineau, maire de Lageon évoque les actions du Général de Gaulle dans le cadre du 80ème Anniversaire de l'Appel du 18 juin. Ensuite Dominique Boutin-Garcia interprète le Chant des Marais en mémoire des déportés. Puis les allocutions de Madame Delphine Batho députée et d'Emmanuel Aubry Préfet des Deux-Sèvres clôturent ce temps de lecture. Christian Cailleau, administrateur du CRD79 petit-fils d'Ernest Cailleau résistant mort en déportation et Claude Cousseau petit-fils d'Élie Cousseau résistant déporté procèdent à l'appel des 55 noms de résistants ce Mémorial morts pour la France. Le dépôt des gerbes, la minute de silence, la Marseillaise, les différents remerciements ponctuent cette cérémonie. La Présidente du CRD79 remercie toutes les personnes qui de près ou de loin ont permis de commémorer le souvenir de Marie Berthou et des 54 autres résistants morts en déportation dont les corps ne sont jamais rentrés : les élèves, , la cantatrice, le padre Jean-Yves Ducourneau, le responsable de la sonorisation Jean-Pierre Leveillé, les élus du Conseil Municipal de Lageon et les administrateurs du CRD79.

 

                  

                                                                               Crédit photographique Préfecture des Deux-Sèvres