Conservatoire de la Résistance
et de la Déportation des Deux-Sèvres  
 

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

                          4 mai 2016, la Cailletière  commune de Saivres

Le 4 mai 2016 avait lieu dans le petit  village de la Cailletière de Saivres une cérémonie hommage à deux jeunes résistants membres des FTPF fusillés au champ de tir de  Biard le 4 mai 1944.

René Proust et Roland Bernier, résistants très actifs participèrent au sabotage de nombreux moyens de communication, aux déraillements de plusieurs trains au niveau de Jaunay-Clan ainsi qu’à l’express Paris-Irun.

René Proust est né le 8 août 1921 à Saint-Gelais. Cultivateur il résidait à Saivres, en octobre 1943, il s’engage avec quelques camarades au FTPF (Francs-tireurs partisans Français) Après plusieurs arrestations dans le groupe, se sentant menacé, il quitte la Vienne pour se réfugier à Thorigné dans les Deux-Sèvres. Il fut trahi par une lettre de sa fiancé interceptée par le receveur des Postes de Saint-Maixent qui avait reçu comme consigne par un commissaire de la SAP de Poitiers de surveiller le courrier lui étant adressé. Il fut arrêté le 7 avril 1944, condamné à mort le 4 mai, il est fusillé le soir même.

Roland Bernier est né le 22 décembre 1924 à Novion-Porcien dans les Ardennes. Terrassier de profession, réfugié à Saivres, il s’engage dans la Résistance en décembre 1943. Il est arrêté dans sa planque à Champigny-le-sec dans la Vienne le 24 mars 1944 et interné à la Pierre-levée à Poitiers jusqu’à son procès le 4 mai ou il fut condamné à mort et fusillé le soir même avec quatre de ses camarades dont René Proust.