Conservatoire de la Résistance
et de la Déportation des Deux-Sèvres  
 

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

                                                        Lageon  " Passant souviens-toi " 

"


Ce film a été réalisé à l'occasion du 70ème anniversaire des arrestations de Lageon.


Prises de vues : Michel Delétang, Jacky Largeau


Montage :  Jean-Claude Giraud


Voix-off : Gil Beucher


llustration musicale :

Adagio for strings   Samuel Barber


En ce tout début de 2016, je tiens à exprimer à tous nos membres et sympathisants, des vœux chaleureux et sincères de santé, de joies et de bonheur pour cette nouvelle année.

Nous sommes heureux de vous accueillir sur le site du « Conservatoire de la Résistance et de la Déportation des Deux-Sèvres  et régions limitrophes ». Notre association, dont les actions mémorielles ont marqué ce territoire  depuis 1986, poursuit sa démarche avec conviction. Elle renouvelle avec fidélité le souvenir d’une histoire douloureuse sur les lieux même où elle fut vécue. En pérennisant le nom de ses acteurs, victimes de leurs engagements, elle rappelle aux nouvelles générations, le coût de notre liberté. Sa mission de terrain est d'une complémentarité  exemplaire à la démarche du Centre Régional Résistance et Liberté, créé à notre initiative en 1997 et dont l’action pédagogique est reconnue au niveau national..

      Ce site a pour objet de vous faire participer à nos actions, tout d’abord en vous informant de nos projets, des dates et lieux de nos cérémonies et aussi de vous rendre compte par le son et l’image de leur déroulement. Nous restons à votre écoute…

                                                                                                                                               Michel CLISSON

In early 2016, I want to express to all our members and supporters, warm and sincere wishes of health, joy and happiness for the new year.
We are pleased to welcome you on the site of the "Conservatory of the Resistance and Deportation of Deux-Sevres and neighboring regions". Our association, whose memorial actions have marked the territory since 1986, continues its approach with conviction. It repeats faithfully the memory of a painful history on the same place where she was living. By perpetuating the names of its actors, victims of their commitments, it points to the new generations, the cost of our freedom. His field trip is an exemplary complementary to the approach of the Regional Centre Resistance and Freedom, created on our initiative in 1997 and whose educational work is nationally recognized.
      This site aims to make you participate in our actions, first by informing you of our projects, dates and places of our ceremonies and also you realize the sound and picture of their progress. We remain at your disposal.                                                                                            Michel CLISSON



                                    Actualité
           Témoignage de François Bouchet

               " l'insurrection dans la Vienne"
                     les Résistances FR3.fr
 

      Les balises ici celle de Bressuire                         les pupitres   Bressuire 

            Sainte-Eanne 27 mai 2016

           Saivres  4 mai 2016  

                                     " Il semble que nous n'ayons survécu que pour porter un message. 

                                                     Nous avons le devoir de le transmettre intact.                    

                                                     Nous sommes porteurs d'une expérience."  

                                                                      Dr A.Chauvenet

lien Centre Résistance et Liberté    http://www.crrl.fr/                                     lien page Facebook  




Sources : fiches du Conservatoire de la Résistance,  site du CRRL Thouars, site Combattants du Mellois, Michel chaumet « La Résistance en Deux-Sèvres », archives particulières.

Crédit photographique : Jean-Claude Giraud, Philippe Sibileau , Michel Clisson, Michel Lacombe, Charles Voirin, Jean Faucher, Nouvelle République.